Mahrez explique comment il a galéré pour convaincre Guardiola

Arrivé en provenance de Leicester City en juillet 2018 contre la belle somme de 75 millions d’euros, Riyad Mahrez est revenu sur ses débuts difficiles avec Manchester City. Dans une interview accordée à Sky news, l’international algérien a reconnu qu’il n’avait pas répondu aux attentes des lors de sa première saison avec le champion d’Angleterre en titre. « Je n’ai pas fait de différence aussi vite qu’ils pensaient que j’allais le faire, admet le champion d’Afrique 2019. Donc, évidemment, ils n’ont pas le temps de me donner du temps parce que nous sommes 20 joueurs dans l’effectif, avec les meilleurs joueurs du monde. » Souvent mis sur le banc par Pep Guardiola en raison de la forte concurrence qui règne dans l’effectif des Citizens, l’enfant de Sarcelles a expliqué comment il a réussi à se surpasser pour gagner la confiance de son entraineur. « J’étais sur le banc et les autres joueurs étaient performants, donc j’ai eu du mal à revenir. Puis, plus à la fin de la saison, je suis revenu, j’ai bien joué et j’ai commencé cette saison différemment. Maintenant, quand il m’a fait jouer, je jouais, donc la confiance est là. »

Auteur cette saison de neuf buts et 14 passes décisives en 37 rencontres en club toutes compétitions confondues, le joueur de 29 ans reconnaît qu’il n’a pas répondu aux attentes qui a repris l’entraînement collectif au début du mois avant le reprise de la Premier League le 17 juin, affirme par ailleurs que l’interruption de la saison depuis mars en raison de l’épidémie de coronavirus, lui a permis de prendre du recul par rapport à tout. « Quand des choses comme ça se produisent, vous réalisez à quel point vous avez une belle vie. Vous devez aimer et apprécier ce que vous faites. »