FAF : Zetchi ne briguera pas un nouveau mandat

Invité ce matin de l’émission Football Magazine de la Chaine III, le président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Kheireddine Zetchi, a annoncé qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat à la tête de l’instance fédérale lors de la prochaine assemblée générale élective, prévue mars 2021.

« Ma position n’a pas changé depuis la CAN 2019 : je ne briguerai pas à nouveau mandat à la tête de la FAF.  Je pense que beaucoup de bonnes choses ont été accomplies depuis que nous sommes là, et nous comptons bien finir le travail durant cette dernière  année. », a déclaré Zetchi pour sa première sortie médiatique depuis huit mois.

Interrogé sur l’avenir du championnat qui est à l’arrêt depuis plus de trois en raison de la pandémie de coronavirus, le patron de la FAF a réaffirmé sa volonté de finir la compétition, même s’il reconnait que le dernier mot revient aux autorités du pays.

publicité

« La FAF et toutes différentes ligues sont en faveur d’une reprise des différents championnats. Mais si les autorités décident autrement, nous seront obligés à s’y adapter pour l’intérêt suprême du pays. », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, l’ex président du Paradou AC a assuré n’être pas en conflit avec le ministre de la jeunesse et des sports Sid Ali Khaldi, et que la fameuse circulaire du MJS ne visait en aucun cas la FAF, notamment en ce qui concerne le nouveau système de compétition, adopté à l’unanimité par les membres de l’AG lors d’une session extraordinaire en septembre dernier.

« Cette circulaire ne peut avoir d’effet rétroactif sur le nouveau système de compétition. », a argumenté Zetchi qui a insinué que la virulente campagne médiatique dont il fait actuellement l’objet, serait orchestrée par l’ancien bureau.

« Ces gens-là pratiquent la politique de la terre brûlée. Ils n’arrivent pas à supporter l’idée que d’autres personnes peuvent aussi diriger le football algérien. »