Avenir du championnat: les autorités sanitaires formelles

Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre de la Commission nationale de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19), a exclu une nouvelle fois, l’éventualité d’une reprise à court terme des championnats de football, suspendus depuis mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus.

Invité ce vendredi matin de la radio nationale, le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, a affiché de manière très claire, la position des autorités sanitaires dans le débat sur l’avenir de la saison footballistique en Algérie.  

         « C’est un constat de fait avéré. En tant que membre du Comité scientifique, appelé à lutter contre le COVID-19, nous avons été saisi par les médecins de clubs et médecins fédéraux. La situation épidémiologique actuelle ne prête pas encore à des rassemblements collectifs des joueurs. Il n’est pas encore le moment de penser à une reprise totale des activités sportives, ça fait courir un risque inutile à tout le monde. Donc, sur le plan sanitaire, la reprise de la compétition n’est pas possible », a-t-il indiqué le Dr Bekkat, dans des propos repris par l’APS.

publicité

Le spécialiste des pathologies respiratoires a par ailleurs, suggéré au ministère de la jeunesse et des sports (MJS), de patienter au moins un mois avant de trancher sur la question.

          « Notre pays lutte avec beaucoup de succès contre cette pandémie, les derniers chiffres de contamination doivent nous pousser à réfléchir. Nous ne pouvons pas reprendre dans de telles conditions. Nous espérons préserver la vie humaine. Il ne sera jamais trop tard de reprendre les compétitions. Le dernier mot reviendra au ministère de la jeunesse et des sports (MJS), c’est le seul décideur. Patienter un mois de plus, pourvu qu’on sortent de cette crise, nous épargnera des vies humaines », a-t-il ajouté .

         Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, s’était déjà prononcé récemment  dans une déclaration accordée à l’APS, contre une reprise des activités footballistiques en Algérie dans l’immédiat: « Il y a eu un déconfinement partiel, l’autorisation de rassemblements n’a pas encore été décrétée. Donc, je pense qu’il serait mieux d’annuler la saison sportive, afin de préserver la santé de tout le monde. La situation sanitaire au pays est stable, mais pas encore maîtrisable », a-t-il affirmé.