Terrain de foot vandalisé à Djelfa : Sid Ali Khaldi condamne un acte « odieux »

Les habitants de Messaad, une commune située à 76 kilomètres du sud de la ville de Djelfa, ont découvert vendredi avec stupéfaction, qu’un des stades de proximité a fait l’objet d’un acte de vandalisme dont les auteurs sont encore inconnus.

Inaugurée quelques jours auparavant, la pelouse en gazon synthétique d’une cinquantaine de mètres, a été en grande partie brûlée, ce qui la rend impraticable. Les images de ce triste spectacle, ont fait rapidement le tour des réseaux sociaux provoquant l’indignation des internautes, notamment le ministre de la Jeunesse et des Sports. Sur un long post publié sur sa page Facebook, Sid Ali Khaldi a dénoncé un acte odieux et incivique qu’il ne doit pas rester longtemps impuni. « Cette image malheureuse qui montre un acte de vandalisme dont a fait l’objet le stade Choucha situé à Masaad, au sud de la ville de Djelfa, quelques jours seulement après son inauguration, suscite la honte. Nous condamnons fermement cet acte odieux et incivique perpétré contre les biens du peuple et les infrastructures de la jeunesse et des athlètes, dont les auteurs doivent être poursuivis et condamnés », a écrit le jeune ministre qui a promis par ailleurs la réhabilitation de la petite infrastructure. « Nous ne laisserons pas cet acte isolé empêcher les jeunes et les enfants de la wilaya de Djelfa de bénéficier des infrastructures de leurs quartiers. À cet effet, des instructions seront données pour restaurer la bande endommagée de la pelouse synthétique. »