Belmadi revient sur France-Algérie 2001

longue interview parue ce mercredi, le sélectionneur national Djamel Belmadi, est revenu sur le fameux France-Algérie disputé en octobre 2001 au Stade de France, à Saint-Denis  (4-1).

Interrompu après l’envahissement du terrain par des supporters algériens alors que le score était de 4-1 pour les Bleus, ce match amical fait partie des mauvais souvenirs de Belmadi alors capitaine des Verts à l’époque, et auteur de leur unique réalisation sur un superbe coup franc qui a laissé Fabian Barthéz pantois. « Ce serait mentir de dire ça, car je n’ai pas aimé ce qui s’est passé… Ce fut un petit traumatisme. », s’est remémoré le coach champion d’Afrique 2019.

Prés de deux décennies plus tard, le coach champion d’Afrique aimerait bien croiser à nouveau la route de l’actuel détenteur de la Coupe du monde. « En fait, au-delà du symbole, j’aimerais jouer contre les Français car ils sont champions du monde, dans cette envie de me frotter aux meilleurs pour progresser. », a-t-il affirmé.

publicité

Par ailleurs, Belmadi a couvert d’éloges l’actuel entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, qu’il avait rencontré sur le terrain en 2001, en le plaçant à la même enseigne des plus grands techniciens de la planète. « On ne réalise pas à quel point Zidane est un très grand entraîneur. Si Mourinho ou Guardiola gagnent trois C1, on crie au génie. Zidane, c’est une forme de génie, même s’il n’a pas révolutionné tactiquement le jeu. Mais on parle parfois de philosophie chez certains qui n’ont rien gagné. À un moment, on veut quoi ? On est jugés sur la victoire ou sur la super philosophie ? Quand on bosse pour un club ou une équipe nationale, ce que les gens attendent, c’est que tu gagnes. » Des éloges qui vont certainement faire plaisir au driver français d’origine algérienne.