Conflit FAF-LFP : Medouar retourne sa veste

Alors qu’il avait sévèrement critiqué le recours du bureau fédéral à la consultation écrite pour trancher sur l’avenir de la saison 2019/2020, Abdelkrim Medouar a fini par tourner casaque. Le président qui a qualifié la démarche de non-réglementaire, l’a finalement approuvée comme si de rien n’était.

En effet, la Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué ce mardi sur son site officiel que la Ligue de football professionnel a appuyé « les décisions prises par le dernier Bureau fédéral tenu en session extraordinaire le mercredi 15 juillet 2020, dont l’arrêt définitif de la saison 2019/2020 et le choix de l’option 3 consacrant les lauréats, les clubs qui accèdent, sans relégation, suite à la consultation écrite initiée par la FAF auprès de la famille du football national. »

Selon certaines indiscrétions, le président de l’instance dirigeante de la compétition nationale, a même présenté hier ses excuses aux membres du bureau fédéral lors de la réunion tenue au siège de la FAF a Dely Brahim, regrettant ainsi ses déclarations incendiaires à leur rencontre le 24 juillet dernier sur les ondes de la Radio nationale. « J’étais sous pression. », s’est justifié Medouar.

publicité

Mieux encore, la FAF a annoncé aujourd’hui dans son compte rendu de la réunion d’hier de son BF, que « faute d’un sponsor pour les championnats des Ligues 1 et 2, Medouar a sollicité son aide pour l’attribution d’une prime pour le CR Belouizdad et l’Olympique de Médéa, sacrés respectivement champion d’Algérie et champion de la Ligue 2 ».

L’ex-président de l’ASO Chlef qui compte préparer une cérémonie pour la remise des trophées aux clubs concernés, n’a pas encore reçu de réponse de la part de l’instance fédérale qui s’est contentée de lui faire savoir qu’elle étudiera la faisabilité de cette demande.