Zimbabwe-Algérie à nouveau délocalisé ?

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, a annoncé jeudi que le match Zimbabwe – Algérie, prévu le 17 novembre à Harare, pourrait être à nouveau délocalisé en raison du retard accusé dans les travaux de rénovation au niveau du stade national des sports.

« Le match aura lieu à sa date initiale et au lieu choisi par les Zimbabwéens, si rien n’a été fait pour installer les sièges baquets, on sera obligé de déplacer le match. Officiellement, nous n’avons pas encore été saisi », a affirmé le patron de l’instance du football africain, lors d’un point de presse organisé par visioconférence.

En février dernier, la CAF avait refusé pour les mêmes motifs au Zimbabwe d’accueillir l’Algérie à domicile dans le cadre de la 4e journée (Gr.H) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée à 2022, ndlr).

publicité

La Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA) avait même choisi le stade d’Orlando à Johannesburg (Afrique du Sud), pour recevoir les champions d’Afrique, dans un match qui devait se jouer initialement en mars dernier avant d’être reporté au 17 novembre en raison de la pandémie de coronavirus.

Mais comme le match va se dérouler à huis clos, les Zimbabwéens espéraient que la CAF renonce à l’exigence des sièges baquets et obtenir une dérogation pour recevoir les Verts au stade national des sports dont les travaux de rénovation sont à l’arrêt depuis plusieurs mois. Ce qui signifie que le match sera bel et bien déplacé une nouvelle fois à Johannesburg sous réserve de l’accord des autorités sud-africains.