Belmadi critique sévèrement la gestion de carrière de Belaili

Intervenant sur les ondes de la radio Chaine 3 ce vendredi à partir de Doha, Djamel Belmadi est revenu sur le cas Youcef Belaïli. Le sélectionneur national s’est dit « fâché» par la gestion de carrière de l’actuel joueur de Qatar SC qui selon lui, a suffisamment le talent pour pouvoir prétendre à jouer au moins « à Tottenham ou à l’Atlético Madrid ».

« Le seul problème de Belaïli est son manque constance. S’il avait le professionnalisme d’Aissa Mandi, il aurait pu avec son énorme talent, prétendre à jouer au moins à Tottenham ou à l’Atlético Madrid, et là je pèse mes mots. J’aurais voulu qu’il soit plus constant, avoir un bon environnement autour de lui, qu’il comprenne qu’il y une seule carrière pour tout joueur, et qu’il ne faut pas avoir de regrets à la fin. C’est ça ce qui fait un peu mal », a déclaré le coach des Verts.

Et de poursuivre : « Je l’avais relancé pour le bien de tout monde, car je connais ses qualités. Il s’est formidablement bien relancé, en réalisant une belle CAN 2019, il a été performant. Mais, il a fini par retomber dans ses travers. Cela me fait doublement mal, et ça me fâche pour mon pays, pour le groupe. J’ai toujours du mal à le digérer. C’est un gentil garçon, je l’aime beaucoup, j’ai de l’affection pour lui. Il est capable de hisser son niveau d’implication quand il le veut ».

publicité

Toutefois, Djamel Belmadi a tendu une perche à l’ancien joueur de l’USM Alger en vue de relancer à nouveau sa carrière internationale avec les Verts. « C’est un joueur qui a son importance dans le groupe, il le sait, ça ne tient qu’à lui de se remettre sérieusement au travail et d’être performant. Je continuerai à m’intéresse à lui pour voir s’il peut revenir ou non en sélection. Belaïli doit comprendre d’une manière définitive qu’il arrête d’être dans des hauts et des bas qui empêchent sa progression et sa constances dans le haut niveau », a-t-il conclu.

Pour rappel, Youcef Belaili (28 ans) est resté plusieurs mois sans club pour avoir résilié de façon unilatérale son contrat avec le Ahly Djeddah, avant de rejoindre récemment le Qatar SC, pour un contrat de deux saisons. D’où son éviction par Djamel Belmadi de la sélection algérienne durant les quatre dernières sorties officielles des Verts.