JSK : Bouzidi 7e entraîneur de l’ère Mellal

Comme annoncé samedi en exclusivité par le Score, Youcef Bouzidi est le nouvel entraîneur de la JS Kabylie, succédant ainsi au Tunisien Yamen Zelmafi, limogé le jour-même en début d’après midi.

Youcef Bouzidi qui a été présenté en fin de journée par la direction du club de Djurdjura, connaît sa deuxième expérience à la tête de la barre technique des Canaris. Il a été effectivement été nommé une première fois à ce poste fin février 2018. Mais son passage en Kabylie n’a duré que trois mois. Après avoir sauvé la JSK de la relégation, l’ex-coach du NA Hussein Dey va payer fort le prix de la défaite des Canaris en finale de la Coupe d’Algérie face à l’USM Bel Abbès (1-2).

Youcef Bouzid est le septième technicien à être nommé à la tête des Jaune et Vert de l’ère Cherif Mellal. Aux affaires de la JSK depuis janvier 2018, ce dernier a donc changé en moins de deux saisons six entraîneurs. Nouredine Saâdi à été la première victoire du boss des Canaris qui l’a limogé au bout de quatre semaines seulement avant de faire appel à Youcef Bouzidi qui lui, est resté donc trois mois à la JSK.

publicité

Mellal a ensuite engagé le Français Franck Dumas qui est le seul entraîneur jusqu’à présent qui a tenu avec lui une saison. L’actuel driver du CR Belouizdad qui a réussi à qualifier la JSK à la Ligue des champions africaine, en ratant même de peu le titre, a dû quitter la Cité des Genêts en raison de « divergences de vues » avec la direction du club. Il sera remplacé par son compatriote Hubert Velud qui sera remercié six mois plus tard pour mauvais résultats.

Pour palier le départ de l’actuel sélectionneur du Soudan en janvier 2020, Mellal choisit la solution interne en confiant l’intérim à Jean Yves Chay, alors directeur technique du club. Il était même tenté de conserver celui-ci jusqu’à la fin de la saison, avant de changer finalement d’avis et recruté un mois plus tard le Tunisien Zelfani. Ce dernier qui a obtenu quelques bons résultats durant l’exercice écoulé avant son arrêt définitif en raison de la pandémie du Covid-19, est limogé dés la première journée de la nouvelle saison. Une première sans doute dans l’histoire de la JSK.