Belmadi fustige des propos racistes contre Bentaleb en Allemagne

Dans un enregistrement sonore diffusé ce mardi sur le site officiel de la Fédération algérienne (FAF),le sélectionneur national Djamel Belmadi, a tenu à faire preuve de solidarité avec l’international algérien de Schalke 04 Nabil Bentaleb, victime de propos racistes en Allemagne.

« Je tiens d’abord à soutenir Bentaleb dans cette épreuve, non seulement pour sa mise à l’écart, mais aussi pour le traitement qu’il vient de subir via les interventions d’un pseudo-consultant qui cache en réalité un racisme et une haine avérée derrière un costume de consultant », a réagi Belmadi.

Le coach des Verts faisait allusion à l’ancien international allemand Steffen Freund. Lors d’une émission sur la chaîne sportive allemande Sport 1, ce dernier a voulu faire un lien entre la sanction disciplinaire dont a fait l’objet Bentaleb avec son club, et ses origines algériennes. « Bentaleb n’est pas discipliné en raison de ses origines franco-algériennes. Ses origines et sa pauvreté ont joué un rôle dans la façon dont il a grandi en tant que personne », a-t-il déclaré

publicité

« En tant qu’Algérien, et sélectionneur de l’équipe nationale, au nom de la Fédération algérienne et de notre pays, on ne peut pas laisser passer ce genre de propos scandaleux, offensants sur l’Algérie. A travers Nabil, c’est tout notre pays qui est visé. Ce malheureux raciste dénué de toute conscience, de toute intelligence qui n’a pas trouvé d’autres raisons sur la mise à l’écart de Nabil, que de s’en prendre à son origine, sa race, à son Algérianité », a regretté Belmadi.

Le technicien vainqueur de la CAN 2019 va même réclamer des sanctions exemplaires envers le consultant en question a cause de ce grave dérapage. « Ce genre de choses ne peuvent pas rester impunies. Nous devons nous élever contre ce genre de propos. J’appelle à ce que toutes les instances du football : Fédération internationale (Fifa), Fédération allemande, et club, à réagir rapidement. On n’acceptera pas que des propos prononcés sur un plateau TV, restent impunis. Nabil a tout mon soutien ».

De son côté, la FAF a condamné avec fermeté ces « propos désobligeants et teintés de racisme à l’encontre de l’international algérien », tout en réclamant à son tour des sanctions contre son auteur.

« La Fédération algérienne de football, à travers son Président, Kheireddine Zetchi, et le sélectionneur national, Djamel Belmadi, est indignée et condamne fermement ces propos tout en apportant son soutien indéfectible à Bentaleb. La FAF souhaite à ce que des mesures disciplinaires exemplaires soient prises à l’encontre de l’auteur de ce grave dérapage de la part de la Fédération allemande de football et de la FIFA, qui, toutes deux, se veulent en phase dans le combat contre ce fléau qu’est le racisme ».