USMA: Anthar Yahia hausse le ton

Le directeur sportif de l’USMA, Anthar Yahia, a choisi le quotidien Liberté pour dévoiler le contenu de la réunion de crise qu’il a tenue lundi avec le président du conseil d’administration, Achour Djelloul, en raison de la mauvaise passe que traverse le club de Soustara.

“Je viens de sortir d’une réunion avec le président du conseil d’administration Achour Djelloul qui m’a demandé des explications sur l’état d’esprit pas du tout positif régnant dans l’équipe. Je pense que c’est son droit. Nous avons passé en revue la situation actuelle et je lui ai fait part de mon mécontentement du jeu produit par l’équipe et surtout du l’état d’esprit du groupe. Nous estimons que l’USMA doit avoir une qualité de jeu bien meilleure et une implication plus conséquente des joueurs. » a confié l’ancien international au média en question.

Anthar Yahia invite même le staff technique et les joueurs à “assumer leurs responsabilités et d’avoir dans la durée une réaction à la hauteur d’un grand club comme l’USMA et des attentes de ses nombreux supporters”. 

publicité

Alors qu’il a jusque-là demandé de la patience pour son équipe, le dirigeant usmiste a décidé sans doute sous la pression, de hausser le ton avec ses joueurs mais avec le staff technique. « Dans un club comme l’USMA, on ne va pas se voiler la face, deux défaites, c’est déjà la crise. Alors, nous sommes en droit d’exiger une réaction rapide et dans la durée qui puisse remettre l’équipe sur les rails de ses objectifs ambitieux »,  a-t-il souligné. Et de poursuivre : “J’ai déjà discuté avec le groupe et le staff technique, je vais encore le faire, croyez-moi, je ne vais pas  mettre de gants pour les interpeller sur cette situation inquiétante”.

Par ailleurs, le héros d’Omdourman a évoqué la situation du gardien Mohamed Amine Zemmamouche, en confirmant à Liberté uqe l’ex-portier titulaire des Rouge et Noir a demandé à partir. “Zemmamouche est venu me voir pour me demander sa libération. Mais pour ma part, je pense qu’après une année d’indisponibilité en raison d’une blessure, nous sommes en droit de s’attendre à une toute autre réaction de sa part. Zemmamouche doit donc s’investir dans le groupe, tenter de gagner sa place de titulaire avant de parler d’autre chose”, a-t-il conclu.